Inauguration Chemin de mémoire et de Résistance le 8 mai 2018 à 11 h 15 à Prélenfrey

Ce chemin de Résistance et de Mémoire retrace, par huit panneaux qui le jalonnent, les lieux et faits importants de la Seconde Guerre mondiale à Prélenfrey.

 

Durant l’occupation par les Italiens en 1942, la région grenobloise devient une zone de refuge. La situation des Juifs devient intenable quand les Allemands leur succèdent en septembre 1943.

 

Plusieurs familles de Grenoble envoient leurs enfants à Prélenfrey, pensant qu’ils seraient plus en sécurité qu’en ville où se multiplient les rafles, les attentats, les bombardements. La population de Prélenfrey cache un grand nombre de réfugiés pendant l’occupation allemande.

 

La résistance armée se développe surtout en 1944. Les membres de l’A.S. (Armée secrète) sont nombreux, attendant le débarquement des Alliés pour entreprendre la lutte armée. Les F.T.P. (Francs Tireurs et Partisans), basés à La Merlière, installent un camp d’entraînement militaire aux Vincents.

 

Le village de Prélenfrey est un bel exemple de résistance civile par son silence héroïque et protecteur. De nos jours, le secret pèse encore, les habitants ne parlent pas de leurs actions au cours de cette douloureuse période.

 

Affiche inauguration